CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Randos » Grand colon en mode doux

Grand colon en mode doux

D 16 août 2009     H 00:02     A Benjamin     C 0 messages


Le grand colon, c’est un peu comme le Charmant Som. On y va plusieurs fois par an, à peaux de phoques ou en vol rando, on a l’impression de connaitre par coeur mais on y a toujours autant de plaisir. Et puis, un jour, on s’étonne de découvrir un nouveau passage, un nouveau couloir à explorer et on se dit que c’est vraiment une montagne magique.

Ce 15 aout, l’idée est de réaliser un Grand Colon sans voiture. Pour cela l’idée est de prendre le Trans’Isère qui va à Chamrousse et de s’arrêter aux Seiglières. Nous nous retrouvons ainsi avec Fabrice lachés autour de 15 heures au milieu des familles en balade vers la cascade de l’Oursière. Le chemin est assez fréquenté mais des plus agréables : très bien tracé en sous bois, avec beaucoup d’humidité, des belles cascades. Une belle mise en jambe.

Une fois passé la cascade de l’Oursière, on retrouve la Belledonne comme on l’aime : sauvage, rocailleuse, exigeante, calme. Au débouché d’une petite combe, on aboutit au bout du plateau de la Pra avec ses multiples ruisseaux, ses tapis moelleux d’herbes aux airs scandinaves, ses falaises abrupts.

Puis on chemine vers le lac de Merlat, déjà dans l’ombre et plus hostile en cet fin d’après midi qu’en matinée où ses eaux sont d’un bleu exceptionnel. On y croise d’ailleurs plusieurs campeurs qui espèrent profiter du lever de soleil sur ce petit bijou.

Il ne reste qu’à remonter le couloir nord est pour pouvoir savoir enfin si cela vole. Et bien oui, Mr Caplain avait vu juste. On déplie vite, on décolle dans les dernières bulles de la journée et il ne reste plus qu’à se laisser glisser jusque Murianette avec le soleil couchant sur la Chartreuse.

En résumé : une rando très variée et originale pour les parapentistes, un effort physique raisonnable (1300m avec plusieurs replats : compter environ 3h30-4H en marchant régulièrement et tranquillement), un vol de 2100m de dénivelée dans un air calme. Le rêve ! Et tout cela à 10mn de la maison et sans navette...On y retournera !

JPEG - 866.9 ko
Stop aux seiglières
JPEG - 776.6 ko
Oursière
JPEG - 796 ko
Oursière bis
JPEG - 800.2 ko
Plateau de la Pra
JPEG - 860.3 ko
Merlat dans l’ombre
JPEG - 865.5 ko
Belledonne le soir
JPEG - 866 ko
Nuage et soleil
JPEG - 886.8 ko
Décollage 1ere classe
JPEG - 942.9 ko
Fabrice
JPEG - 874.3 ko
Fabrice bis
JPEG - 902.9 ko
Pliage au crépuscule