CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Voyages » Semaine itinérante 2013 - par Emilie

Semaine itinérante 2013 - par Emilie

D 18 mai 2013     H 06:44     A lucas     C 0 messages


05/05/2013
La semaine dernière, je m’embarquais vers l’inconnu entourée de 12 hommes volants du Dauphiné. Seule fille du groupe et novice de la semaine itinérante, il n’en fallait pas plus pour que je me retrouve en première ligne des (gentilles) boutades lancées par mes chers camarades de vols.

Heureusement, dès le premier jour, Marc s’est retrouvé sur le devant de la scène grâce à une action de génie qui pourrait lui valoir à coup sûr une nomination pour le nain : alors que certains avaient réussi tant bien que mal à voler entre les gouttes à Aspres et que d’autres s’apprêtaient à redescendre les voitures, Marc, s’est aperçu qu’il avait malencontreusement volé avec les clés de voiture de Simon-Pierre dans la poche ! Sans commentaire…

Direction Mévouillon, idéalement situé entre plein de sites de vols. Les plus proches : le Fort, Bergies et Buc. Encore plein d’énergie et d’optimisme, nous décidons de monter au Fort avec nos voiles sur le dos. Mais c’est la pluie qui vient nous cueillir avec fougue alors que nous avions atteint la cime du Fort. C’est donc à pied que nous redescendrons.

Le Fort Mevouillon

06/05/2013
Le lendemain, sur les conseils avisés de Jean-Pierre, nous allons découvrir le site du col d’Ey. On y volera sous un beau soleil toute la journée. Mais sur son dernier vol, Jacques se blesse à la cheville et est contraint de rentrer à Grenoble, accompagné par Jean-Pierre.

Col d’Ey

07/05/2013
Le temps est maussade mais c’est le grand jour. La veille, des locaux très sympas nous ont prévenus qu’il y aurait un créneau pour voler depuis le mont Ventoux, chose extrêmement rare étant donné le vent qui y souffle en permanence. Nous faisons un petit vol du matin tranquille depuis Bergiès. L’après-midi, nous partons affronter LE mont. Tout le monde y volera sauf moi, un peu impressionnée par le site et par les différents décos dans des conditions qui me paraissaient tout de même un peu fortes. La journée se terminera par un bon repas à l’auberge de Savoillan.

Mont Ventoux

08/05/2013
Le soleil est de nouveau là. Nous montons à pied au déco du Fort pour un tout petit vol d’environ 3 minutes ! D’autres ont pris la direction du déco de la « Tanière » sur le site de Buc qui offre un petit vol du matin sympathique et un peu plus long que celui du Fort. La journée s’annonce prometteuse et nous choisissons d’aller à Buc pour le reste de la journée. Ben et Lucas vont tester la masse d’air et se font bien secouer. Le début de soirée offrira de beaux moments de vols dans du dynamique et thermiques tout doux qui nous permettra de rester en l’air assez longtemps. Pierre et moi avons le sourire jusqu’aux oreilles !

Le Fort Mevouillon sous le soleil

09/05/2013
Les prévisions météo ne sont pas très optimistes mais la présence de Simon-Pierre, le super-GO du CHVD, agit comme un « épouvantail à nuages » (désolée Simon-Pierre, je n’ai pas trouvé de terme plus approprié). Direction Laragne, déco sud, pour un joli vol au-dessus des gorges de la Méouge (n’est-ce pas Pierre ?). Nous retournons ensuite à Aspres mais c’est décidément la montagne maudite. Le ciel noir déverse par moment de bien belles averses. L’après-midi offre tout de même de beaux créneaux de vols pour les bons pilotes. La vague de pluie tant annoncée arrive avec fracas en début de soirée. Ce n’est pas la fête pour les parapentistes que nous sommes mais c’est le paradis pour les crapauds qui décident de tenir un conciliabule sur la route pour chanter leur bonheur. Le retour au gîte nous prendra un peu de temps, entre slalom et sauvetage à la main des-dits crapauds.

Aspres sur Buech

10/05/2013
Déjà le dernier jour ! Nous partons pour Saint Vincent les Forts, un site magique près du lac de Serre-Ponçon. La journée s’annonce thermique à souhait. Gilles et moi décidons de profiter du site déserté pour faire un petit vol du matin. Il est 10h, on se prépare tranquillement quand soudain, un débarquement de retraités vient briser l’harmonie. Moi qui n’aime pas spécialement quand il y a du monde au déco, je suis servie : une quarantaine de personnes ont pris place tout autour comme on irait au spectacle et attendent gentiment de me voir décoller tout en sortant leur appareil photo. Je me mets dans ma bulle et hop, c’est parti ! Le vol était court mais superbe. Une heure plus tard, le temps de remonter au déco, c’est déjà la cohue. Tous les parapentistes des Alpes se sont donnés rendez-vous ici. Lucas est déjà en l’air et ne touchera terre que 6h plus tard. Simon-Pierre, Marc, Franck & Co s’amuseront à enchaîner les vols en reposant au déco. Les conditions fortes donneront lieu à de sacrées frayeurs au déco. Le soir venu, alors que les parapentistes désertent petit à petit les lieux, Gilles et Pierre s’en donneront à cœur joie jusqu’à la nuit tombée, concluant cette semaine itinérante d’une bien belle manière.

St Vincent les Forts

Signé : Emilie