CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Voyages » Semaine itinérante 2016

Semaine itinérante 2016

D 12 mai 2016     H 13:34     A Simon-Pierre     C 0 messages



Cette année la semaine itinérante a bien mérité son nom. Avec aussi pas mal de nouveautés même si le principe est resté le même : suivre le soleil, aller ou ça vole et passer un bon moment en groupe.

JPEG - 179.2 ko


Jour 1. On part d abord a 6 : spj et henriette, pierre, gilles, p-ax et david, pour le sud des alpes. Comme souvent apres le col bayard et gap, l arrivée à saint vincent les forts est magique : alors qu on ne croise personne en vol sur la route, l ascenseur est en marche a l arrivée, déjà quelques voiles en l air et la vue sur le lac est splendide. Décollages, ballades, reposes, biplace ou solo ; 2 ou 3 vols chacun. Gilles s amuse au dessus du village dans une masse d air encombrée mais pas saturée, pierre en fait saliver plus d un avec ses gonflages au millimètre, pierre alexis prend sa revanche en reposant au deco, spj et david vont se promener sur les sommets pleins de neige, plafonds a 2,600m, atterro au coucher du soleil... La semaine démarre bien.

Une photo est envoyée à la liste chvd pour témoigner de ce début prometteur.
Très joli gîte sauvage sur la route de Barcelonnette.
 
JPEG - 276.2 ko


Jour 2  : ça vole au col de vars ! Enfin pas nous, mais un gros avion de l armée qui a l air de bien s amuser au dessus des vans. Nous on file a ceillac ou nous attend un gîte comme on n’en voit pas tous les jours : une vieille grange retapée en pierre et bois style népalais, la terrasse au soleil, les plats maison et les digestifs du patron (hein gilles !?), le jacuzzi... on n’a pas la vie facile. Avant ça, tiens c’est vrai on a aussi volé aujourd’hui : à ceillac donc, un chouette vol tranquille ou 2, puis discuté avec le représentant adidas du coin : un certain chandelier qui se débrouille bien en accro &128520 ;très sympa. Puis on fait la sieste a l atterro ou du gonflage, sort la guitare mais sans gagner un sou (quoi que p-alexis dans ’ça plane pour moi’ apres un verre, on aurait presque pu faire la quête !).

JPEG - 130.4 ko


Du coup on remet ça à ceillac le lendemain : cette fois avec un vol solo du matin pour henriette (son 5eme vol, nouveau site, voile de pierre-alexis, pierre au déco et spj a l atterro, grand sourire). On apprécie la galanterie de ceux qui lui ont porté son matériel jusqu’au décollage. Et un vol rallongé pour les autres : 1 h ou 2 de ballade au dessus du déco ou sur les crêtes ou au col fromage, dans un air sain mais où le vent joue parfois avec nos nerfs !

JPEG - 315.7 ko


L après-midi on part voler a orcieres-merlette : petite marche et deco un peu venté mais très fréquentable. Ensuite une belle itinérance en direction de la face ouest qui fait plaisir en fin de journée (il fallait quand même batailler pour l avoir ce soir la) ou direction l atterro au camping-karting au bord de la rivière (personne n’a choisi l’atterrissage dit des pneus cher à Françoise) et petite bière pour refaire le vol au coucher du soleil.

JPEG - 242.1 ko


Le soir le reste de la troupe nous rejoint (comme quoi les messages publicitaires de début de semaine et la réponse de Julien ont été efficaces) et nous voilà 12 (les mêmes + lucas et emilie, francois, eric, alice et josselin). On est complets !
Le gîte à saint bonnet est lui aussi très accueillant. Encore plus après avoir acheté du papier qui nous a un peu manqué le premier jour (l’an prochain on y pensera :-)

JPEG - 140.4 ko


Jour 4  : le col du noyer... Crosser on en a parlé, certains ont essayé, dur dur d’enrouler, tout le monde s’est posé ! Le vent de sud encore sensible... Malgré tout un beau vol, les pioupious ont l’air d en avoir bien profité, du bon gonflage à l atterro, et Bernard vient nous rejoindre pour discuter un moment : matinée tres sympa.

 
 


Barbecue au gîte le midi : il y a des gourmets dans l’équipe ! L après midi est délicat, à orcieres le vent forcit et la grisaille s approche : quelques uns décollent pour un vol de revanche de la veille, à l atterro on n avance plus tellement face a la brise, posé à l arrêt... Le soir nos navigateurs Lucas et Pierre font un point météo : le vent doit forcir au sud dans les jours qui viennent... On décide de partir au Nord pour se protéger, direction le Grand Bornand.

 
 


Jour 5  : en route pour le grand-bo, on s arrête au Connest puis à Chamoux. Les conditions sont thermiques avec un déco parfois sous le vent, mais pas fumantes a priori : plusieurs voiles sont parties sans problème. Pourtant David prend une fermeture en sortie de déco et retour a la pente, heureusement sans bobos : c’est bon d avoir une bonne étoile certains jours. Du coup on attend l accalmie et le soir presque tout le monde finit par voler.

JPEG - 1001.2 ko


Jour 6, 7 : le grand Bornand. Objectif, un vol tranquille pour tous ! Les lève-tôt s’élancent d une crête au dessus du chalet apres une marche qualifiée d "un peu rugueuse" &128527 ; pour un vol en air calme. Les lève-tard rejoints par Benoit, marchent dans la neige jusqu au sommet du Lachat et volent a midi en thermique. C est le grand-beau, et les Aravis sont une véritable carte postale !

JPEG - 1018.4 ko


Le soir apres la sieste on y retourne : Simon-Pierre trouve une face Est mais bien alimentée a 3 minutes de la voiture (au col) et décolle... alors que dans le groupe on hesite, marche 1h, pour finalement décider de retourner décoller à la voiture ! Ouf, la face est du soir est encore un peu thermique et laisse à certains un vol express avant le retour au chalet.

JPEG - 333.8 ko


Eric : "Une jolie fin de semaine avec un petit aiguebelette très paisible, tout le monde fait un 1er vol avec zérotage au dessus du lac, puis Alice, Pierre et moi profitons de la navette pour remonter faire un plouf (sans zérotage cette fois ci). Le tout finit au bar pour arroser cette fin de chouette semaine."

 
 


Au chapitre des nouveautés ou changements de cette année :

 
 


Plus de marche. L’allergie de spj à la grimpette semble se tasser avec les années... On a donc marché un peu (à ceillac, à orcieres), puis au connest et surtout au grand Bornand (pour les remontées mécaniques, revenir en juillet !).

Plus de kilomètres (en voiture) : poussés par le vent, on a d abord fait le sud des alpes, puis le nord


 

Plus de musique  : 3 enceintes bluetooth et des battles de playlists plus féroces à mesure que le cubi descendait...
 


Plus de "télé Lucas". Très divertissant au moment de l apéro au grand-bo&128526 ;. Il a trouvé la crête de ses rêves, pose et repose au sommet, joue jusqu au coucher du soleil et atterrit comme un prince au chalet pendant qu on boit un coup pour changer...

 


Plus de filles  ! Donc plus de légumes, moins de ronflements, moins de blagues a 2 balles... Plus de bonheur. L organisation ne recule devant rien.

 


Barbecue... Même en milieu de journée avec gilles aux manettes, il faut dire que ce jour-la ça ronflait (la brise) dehors !

JPEG - 170.2 ko
En conclusion : RV l’année prochaine !


David


 

 
 
 
 


 


 


 

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message