CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Voyages » Week-end CHVD en Auvergne : du dynamique et des fléchettes !

Week-end CHVD en Auvergne : du dynamique et des fléchettes !

D 15 septembre 2015     H 07:35     A Pierre     C 0 messages



Les 5 et 6 septembre 2015, quatre CHVDistes se retrouvent pour une découverte des sites auvergnats dont je parle depuis si longtemps.


Arrivés tard le vendredi soir, Fred, Clovis et John sont hébergés dans l’appartement une jeune Clermontoise[1]. Installation, étalage des duvets puis tout le monde au lit pour un rendez-vous matinal le lendemain.


Jour 1 :


Samedi matin, le vent faible nous permet d’aller conquérir les sites du Sancy. Premier site, le Puy de l’Ouire.

PNG - 7.3 Mo


Joli dôme situé en bordure nord du massif, il offre une vue plongeante sur les sentinelles volcaniques Tuilière et Sanadoire, la chaîne des Puys... sauf quand le plafond est bas ! Passage par l’attéro, on repère les champs du propriétaire parapentiste-friendly...et des autres. Puis montée en rando depuis le col de Guéry. Le déco sur ce grand dôme herbeux est une formalité, et comme Fred l’avait bien senti, ça thermique tout doux sous la couverture nuageuse ! Posés-pliés-remontés-picnique-cafés, on enchaîne sur un second vol-rando : le Puy de la Tache (malgré son nom, toujours pas de nain jaune à l’horizon). Le nord annoncé est plutôt nord-ouest, on décolle donc sur une arête pas bien confortable. Une fois en l’air, ça tient en dynamique dans un mouchoir de poche.

PNG - 3.5 Mo


Clovis, trop motivé, en profite même pour remonter avec la voile en boule pour faire un second vol. Posé **** dans un champ énorme avec la brise du col, au milieu des vaches. La journée n’est pas finie, en nord-ouest ça vole au Puy de l’Angle ! Encore un vol-rando ! Fred part décoller du puy de Mareuilh, tandis qu’on termine la montée à l’Angle. On décolle tous ensemble, pour un joli vol en dynamique qui nous permet de se balader un peu le long des crêtes et posé à l’heure où les vaches rentrent à l’étable pour le St-Nectaire. Pour fêter ça, on file au bar, au Bougnat Burger puis au pub. On va bien dormir ce soir :-)

PNG - 2 Mo
PNG - 5.3 Mo


Jour 2 :
Le dimanche matin, cafés-croissants-pizza-croque monsieur place de Jaude pour un réveil en douceur. Le vent de nord est annoncé forcissant, on va donc voler au Puy de Saint-Sandoux. Quelques détours de GPS routier plus tard, on arrive au déco alimenté juste ce qu’il faut. Et c’est parti pour un vol de découverte du site sans vraiment moyen de tenir, puis après un gros picnic aux produits du terroir, une second de 45 min, assez cyclique. On zone en dynamique devant le déco, on s’avance parfois chercher le thermique, c’est pas net.

PNG - 7.3 Mo


Puis un bon cycle nous fait sortir au sommet de la grappe [2]. Ni une ni deux, le ciel bien allumé nous fait décider de tenter notre chance en partant vent de cul. On se met -fort habilement- dans la masse d’air descendante sous le vent du relief et on vise un relief orienté parallèlement au vent[3]. Forcément, avec 3 de finesse, ça vole moins loin...mais dans la bonne humeur ! On pose avant de retrouver le moindre thermique, ca vache partout dans la région et c’est bien pratique. Retour à pied sur une route où étrangement toutes les voitures passent en sens inverse. Le temps de remonter au déco chercher la voiture, le nord s’est renforcé : ça ne vole plus [4].
Café avant que John, Clo et Fred ne reprennent la route des Alpes. Pour ma part, je reste en Auvergne encore une semaine ! :-) [5]
Un bon, très bon week-end de parapente ! A refaire sans modération


Référence :
[1] absente ce week-end là, pour les curieux.
[2] désolé pour les locaux :

PNG - 355.6 ko


 [3] on taira le nom de celui qui est parti en premier, de même pour ceux qui ont suivi
[4] encore désolé pour les locaux, qui venaient d’arriver
[5] et ça volait tous les jours, plutôt bien même pour ceux qui savent raccrocher après une transition


 


Quelques infos pour voler en Auvergne :

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message