CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Vie du club » Formation » Soirée à l’aise en vol...bien dans sa sellette

Soirée à l’aise en vol...bien dans sa sellette

D 17 juin 2008     H 10:12     A Guillaume     C 0 messages


Voilà un petit compte rendu de Jac qui a organisé cette soirée très enrichissante :

On s’est retrouvé en petit comité à l’atelier de Jac. Après des discussions informelles autour de denrées solides et liquides, on aborde le sujet de la soirée.

Tour de présentation. Chacun dit quelques mots, plus pour certains, à l’aise en vol, façon de voler, façon de pratiquer le parapente. Malgré le petit nombre il y a des nouvelles. Nicolas saura conduire les discussions pour que chacun s’exprime librement en évitant de se perdre.

Finalement le questionnaire a surtout servi à se poser des questions sur ce qui pouvait toucher l’un ou l’autre. Les réponses sont variées, mais on retrouve des grandes lignes, voir le fichier Pdf joint qui regroupe les réponses.

Première partie

les problèmes avant, pendant, après le vol :
Nicolas écrit la liste :
- confiance dans le matériel.
- tensions, fatigue, crampes ;
- manger, boire, uriner, froid.
- etc ....

Deuxième partie

Les solutions : préparation, formation.
Comment manger, boire et pisser.
Après on dort bien ou on est excité.
Comment se relaxer

Les échanges sont spontanés et riches.

Troisième partie

Étirements : Nicolas nous montre des techniques pour étirer les muscles les plus sollicités et se décontracter :
- Étirement des ischios, debout sur un pied fléchit.
- Étirement du quadriceps, du fléchisseur profond de la hanche.
- Étirement des muscles du cou.
Le tout avec des explications de bons sens sur le fonctionnement des muscles et du corps en général.

Nicolas a la fibre pédagogique, on comprend, on essaye et on se rend compte qu’on est bien raide et qu’il y a du boulot et des progrès à faire.

Ça se prolonge car chacun a encore des questions et envie d’en apprendre et puis il y a la mousse au chocolat à finir.

Dommage qu’on était si peu. On verra si maintenant on vole mieux que les autres ?

Jac

Portfolio